Forme grave de la COVID-19: la faute à l’ADN néandertalien

Si votre génome contient un certain bout d’ADN néandertalien, vos risques de développer une forme grave de la COVID-19 sont jusqu’à trois fois plus grands, selon une étude parue la semaine dernière dans la revue scientifique Nature. Ce facteur de vulnérabilité génétique affecte très différemment les populations. Environ la moitié des personnes en Asie du Sud sont ……..

Pour voir l’article complet:

http://a.msn.com/09/fr-ca/BB19L9kw?ocid=scu2

 

Vos commentaires nous motivent à continuer nos recherches, nos publications, sur des sujets qui vous intéressent. Commentez c’est important!