Du sillon à la gerbe

dusillionalagerbe.jpg

Pourquoi, à l’aube de l’année 2020, suggérer un livre traitant de l’éducation écrit en 1991 ? Parce que l’on croirais qu’il a été écrit il y a un mois. À titre d’exemple, cet extrait de la page 68.

«Je suis d’ailleurs de moins en moins convaincu qu’il puisse y avoir consensus sur ce qu’on attend de l’école. Et quand je dis école, j’entends le terme à tous les niveaux d’enseignement. Si l’on veut d’elle, tout à la fois, qu’elle assure l’égalité des chances, tout en restant fort sélective, qu’elle garantisse la cohésion sociale, éduque, instruire, transmettre des valeurs communes en respectant les appartenances idéologiques individuelles, forme des citoyens et résolve le problème du chômage, faut-il s’étonner que, devant tant d’objectifs contradictoires, nous nagions dans la confusion?

C’est d’ailleurs ce phénomène qui a engendré les deux principaux discours entendus depuis quelques décennies. D’un côté les réformateurs, littéralement fascinés par l’existence de ces inégalités que consacre l’école; de l’autre, les conservateurs dénonçant tout changement comme signe de la décadence contemporaine.» – Alphonse Riverin

Tout en relatant la carrière d’un acteur important du monde de l’Éducation québécois, ce livre brosse un portrait de celui-ci. En prime, Alphonse RIverin nous raconte la naissance d’universités québécoises.

Si vous vous intéressez de près ou de loin au monde de l’éducation, vous devez lire ce livre. Je vous souhaite de le trouver dans une boutique de livre usagés ou à votre bibliothèque.

Titre : Du sillon à la gerbe

  • Auteur : Alphonse Riverin
  • Éditeur : Les Éditions JCL
  • Collection Gens du pays
  • Nombre de pages : 288 pages
  • ISBN 2-920176-96-X

SOMMAIRE DE LA TABLE DES MATIÈRES

Chapitre 1 – Au commencement

  • L’École des frères maristes
  • L’institut agricole d’Oka
  • Les sciences sociales à Laval
  • Les activités para-universitaires
  • Le marché du travail
  • Virage à 90 degrés

Chapitre 2 – La carrière universitaire

  • La vie para-universitaire
  • Un électro-choc bienfaisant
  • Retour au Québec
  • Conscrit de la fonction publique
  • Organisation du bureau de recherche

Chapitre 3 – L’administration universitaire

  • Occupations para-universitaires
  • Changement de cap
  • Le décanat à Sherbroole
  • Le M.B.A
  • La réforme du baccalauréat
  • Activités para-universitaires

Chapitre 4 – L’Université du Québec

  • La création de l’INRS
  • L’École Nationale d’Administration Publique (ÉNAP)
  • Anecdote
  • Le Nord-Ouest québécois
  • La crise d’octobre 1970
  • Les relations avec les médias
  • Le rôle des femmes à l’Université du Québec (UQ)
  • Les agents de développement du Québec
  • L’institut Armand-Frappier
  • L’École de Technologie Supérieure
  • Le ministre de l’Éducation
  • Le remplacement des cadres à l’UQ
  • La fin de l’aventure
  • Le management du développement

Chapitre 5 – De retour au bercail

  • La Commission des accidents du travail
  • L’universitaire Laval 1975-77
  • Le cinquantième anniversitaire de la Faculté
  • La Commission canadienne de lutte contre l’inflation
  • Les résultats de la Commission
  • L’École Nationale d’Administration Publique
  • La comptabilité et les sociétés d’État
  • La préparation de cas réels
  • Critique de l’administration publique
  • Un peu d’histoire (ÉNAP)

Chapitre 6 – L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

  • L’UQAC et le Sommet économique de 1984
  • Les fonds de recherche à Chicoutimi
  • Les relations avec les Cégeps
  • L’ACFAS à Chicoutimi en 1985
  • La Société pour la création d’entreprises (SOCCRENT)
  • Visite du ministère de l’Éducation
  • La Commission parlementaire sur l’éducation
  • La réforme structurelle à l’UQAC
  • Les médecines douces
  • Les relations avec le siège social

Épilogue en deux temps

  • L’Université Laval, vingt-cinq ans après
  • L’adieu d’un ami

À lire aussi: Améliorer la gestion d’un établissement scolaire

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire.