Un livre de plus dans ma réserve hivernale 2019

L’ESSENTIEL D’ALICE MILLER

J’ai trouvé cette brique dans une brocante (marché aux puces). Je ne vous dirai pas combien je l’ai payé, vous me traiteriez de voleur.

Alice Miller

Auteur : Alice Miller
Titre : L’Essentiel d’Alice Miller
Date de parution : mai 2011
Éditeur : FLAMMARION
Sujet : psychologie
ISBN : 9782081229204 (208122920X)

Nombre de pages: 1 002 pages

Prix : 44,95 CAD$

 

Table des matières

C’EST POUR TON BIEN

Préface

I. L’ÉDUCATION OU LA PRESÉCUTION DU VIVANT

  1. La “pédagogie noire”
  2. Existe-il une “pédagogie blanche”?

II. LE DERNIER ACTE DU DRAME MUET: LE MONDE RESTE ÉPOUVANTÉ

  1. Introduction
  2. La  guerre d’extermination contre son propre moi
  3. L’enfance d’Adolf Hitler: de l’horreur cachée à l’horreur manifeste.
  4. Jügen Bartsch. Comprendre une vie par la fin
  5. Conclusion

III. ANGOISSE, COLÈRE ET DEUIL, MAIS PAS DE SENTIMENTS DE CULPABILITÉ SUR LA VOIE D’UNE CONCILIATION

  1. Même la cruauté involontaire fait mal
  2. Sylvia Plath et l’interdiction de la souffrance
  3. La colère non vécue
  4. La permission de savoir

L’ENFANT SOUS TERREUR

  1. Avant-propos
  2. Introduction

I. LA PSYCHANALYSE ENTRE LE DOGME ET L’EXPÉRIENCE

  1. Deux attitudes en psychanalyse
  2.  Des analysants décrivent leur analyse
  3. La pédagie inconsciente de la psychothérapie
  4. Pourquoi une attitude aussi tranchée?

II. LA RÉALTÉ DE LA PETITE ENFANCE DANS LA PRATIQUE DE LA PSYCHANALYSE

  1. La psychanalyse sans pédagogie
  2. Pourquoi le patient a-t-il besoin de trouver un avocat en la personne de l’analyste?
  3. Femme castratrice ou fille humiliée?
  4. Gisela et Anita
  5. Douleur de la séparation et autonomie

III. POURQUOI LA VÉRITÉ FAIT-ELLE SCANDALE?

  1. La solitude du découvreur
  2. Y-a-t-il une “sexualité infantile”?
  3. Oedipe – la victime culpabilisée
  4. L’abus sexuel perpétré su l’enfant (Histoire de l’Homme aux loups)
  5. Les tabous non sexuels
  6. Le père de la psychanalyse
  7. Différentes facettes du faux-Soi
  8. Quatre-vingt-dix ans de théorier des pulsions

IV. POURTANT LA VÉRITÉ SE DÉVOILE

  1. Introduction
  2. Les contes
  3. Les rêves
  4. La littérature (Les souffrances de Franz Kafka)

LA CONNAISSANCE INTERDITE

Préface

  1. Une fête de saint Nicolas
  2. Assassiner pour sauvegarder l’innocence des parents
  3. L’enfant méchant – un des contes favoris de la science
  4. Les théories-boucliers
  5. Comme si l’on voulait savoir
  6. Le prix élevé du mensonge
  7. Le témoins éclairé
  8. L’enfant fixe ses limites

NOTRE CORPS NE MENT JAMAIS

  1. Avant-propos
  2. Introduction

I. DIRE ET CACHER

  1. Crainte et respect des parents
  2. Schiller ou le cris du corps humilié
  3. Virgina Wool ou la trahison des souvenirs
  4. Arthur Rimbaud ou la haine de soi
  5. Mishima, l’enfant cloîtré ou le nécessaire déni de la souffrance
  6. Marcel Proust: quand l’amour maternel devient étouffant
  7. James Joyce ou la  déconnexion des sentiments
  8. Conclusion

II. LE CORPS SAIT CE QUE LA MORALE IGNORE

  1. Introduction
  2. Rompe avec l’attachement de l’enfant
  3. Adultes, nous ne sommes pas obligés d’aimer nos parents
  4. Notre corps et le gardien de notre vérité
  5. Briser les interdits
  6. Aux racines de la violence
  7. Quand notre corps est en manque
  8. Nous pouvons enfin ouvrir les yeux

III. LE CORPS NE SE NOURRIT PAS QUE DE PAIN

  1. Introduction
  2. Le journal fictif d’Anita Fink
  3. Conclusion

Alice Miller

Alice Miller 3En avril 2010, la grande psychanalyste Alice Miller quittait ce monde, laissant derrière elle une œuvre considérable – et des milliers de lecteurs orphelins, qu’elle avait sa vie durant accompagnés et soutenus. Paradoxalement, cette “brillante avocate de l’enfance saccagée” parlait peu de son propre passé.

Et pourtant, son enfance en Pologne, où elle naît en 1923 et grandit tant bien que mal entre le carcan familial et les désastres de la guerre, ne contribua pas peu à la naissance de sa vocation. Installée en Suisse pour ses études, elle passe un doctorat de philosophie, enseigne quelques années puis exerce la profession de psychanalyste jusqu’en 1980.

Elle s’éloigne alors progressivement de la psychanalyse traditionnelle qui, à ses yeux, occulte la réalité de la souffrance infantile. C’est là en effet le combat de sa vie – comme thérapeute et comme théoricienne : repérer, comprendre, soigner et prévenir les séquelles des mauvais traitements infligés aux enfants par leurs parents.

S’appuyant sur son expérience personnelle, sur des exemples historiques ou littéraires fameux (Hitler. Staline, Dostoïevski, Tchekhov. Proust…), nais aussi sur des milliers de témoignages recueillis sur la toile, elle n’a cessé de dénoncer la ” pédagogie noire “, qui justifie hypocritement la violence éducative au nom du bien de l’enfant. Violent ou sournois, tout sévices laisse des traces indélébiles, voire aboutit aux pires catastrophes de l’histoire.

Ce sont ces thèses, tout comme son engagement public, qui ont fait la notoriété internationale d’Alice Miller et consacrent ses ouvrages comme d’importantes références. Cette édition regroupe ses quatre titres les plus célèbres : C’est pour ton bien (1985), L’Enfant sous terreur (1986) ; La Connaissance interdite (1990) et Notre corps ne ment jamais (2004). L’ensemble, qui constitue à la fois une introduction générale à son œuvre et un parcours à travers l’évolution de sa pensée, s’accompagne d’une préface inédite de son fils Martin, lui-même psychothérapeute.

Cette hiver, dès que j’aurai lu cette ouvrage, je reviendrai vous donner mon appréciation et partager avec vous sur les écrits d’Alice.

À bientôt ami(e)s sapiens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encouragez les bénévoles du blog en donnant votre appréciation, merci!