Livre sur l’art de la négociation

41ed0WTNxVL._SX195_

Voici une autre trouvaille qui s’ajoute à ma réserve hivernale de livres à lire. Celui-ci traite de l’art de la négociation.

À partir de son expérience professionnelle de négociateur au FBI, l’auteur propose un guide de principes, tactiques et stratégies émotionnelles et communicationnelles pour sortir vainqueur d’une négociation avec son banquier, son patron ou encore ses enfants.

Je suis conscient que la majorité des membres de notre clan ne négocie pas quotidiennement avec des criminels preneurs d’otages. Mais pour moi, négocier pour assurer la survie de l’entreprise avec des banques, des actionnaires, des syndicats, des clients, etc., est du pareil au même.

Je suis par hasard tombé sur des critiques négatives de ce livre, heureusement après l’avoir acheté. Celles-ci ont un peu refroidi mes ardeurs. Les critiques portaient sur le FBI et sur l’attitude arrogante de l’Amérique.

C’est donc avec appréhension que j’ai décidé de lire quelques pages. Question de ne pas donner immédiatement le livre aux bonnes œuvres.

Dès les deux trois premières pages, j’ai été rassuré. Chris Voss va là où les autres hésitent à aller. Il appelle un chat un chat (style que j’adore). Si vous êtes du genre “un bon deal doit se conclure gagnant-gagnant” n’achetez pas ce livre. Par contre, si vous n’en êtes pas si certain, achetez-le.

  • Titre : Ne jamais couper la poire en deux
  • Auteur : Chris Voss | Tahl Raz
  • Date de parution : 2018
  • Pages : 275
  • Éditeur : BELFOND
  • Collection : l’esprit d’ouverture
  • ISBN : 9782714474346 (2714474349)
  • Prix : 32,95 $

Bon ou mauvais, dites nous le!