Peter Ferdinand Drucker, L’efficacité, objectif numéro 1 des cadres

Drucker

L’efficacité, objectif numéro 1 des cadres

Si vous désirez posséder qu’un seul livre sur la gestion du temps des dirigeants, se doit-être: L’Efficacité, Objectif Numéro 1 des Cadres, de Peter Ferdinand Drucker. Même s’il a été rédigé en 1966, il est totalement d’actualité ” l’humain est toujours l’humain”.

Peter Ferdinand Drucker, né le 19 novembre 1909 à Vienne en Autriche, mort le 11 novembre 2005 à Claremont en Californie aux États-Unis, est un professeur, consultant américain en management d’entreprise, auteur et théoricien.

Il est à l’origine de nombreux concepts utilisés dans le monde de l’entreprise, comme l’esprit d’entreprise et l’innovation systématique.

Il enseigne le management à la New York University de 1950 à 1971. De 1971 à sa mort, il occupe la chaire de management et science sociale de l’université de Claremont en Californie au sein de la Graduate Management School qu’il a créée avec l’entrepreneur et grande fortune japonaise Masatoshi Ito et qui portera leur nom à partir de 1987 (la Peter F. Drucker and Masatoshi Ito Graduate School of Management).

Il écrit pour différents journaux et revues économiques américains. Jusqu’à 90 ans passés, il continue d’exercer son activité de consultant pour entreprises mais privilégie des organisations à but non lucratif notamment au sein de sa fondation, la fondation Peter F. Drucker pour un management non lucratif, qu’il présida de 1990 à 2002.

Il reçoit en juillet 2002, la médaille présidentielle de la Liberté du président américain George W. Bush pour l’ensemble de son œuvre. Peter Drucker meurt le 11 novembre 2005 dans sa résidence de Claremont à près de 96 ans.

Il est un des rares théoriciens du management à avoir eu à la fois l’écoute des milieux d’affaires et un succès public mondial avec plus de 6 millions de livres vendus, ce qui lui a valu le surnom de « pape du management ».

Source Wikipédia

51XhIvdXK0L._SX326_BO1,204,203,200_.jpg

The effective executive – The definitive guide to getting the right things done, by Peter Ferdinand Drucker. Even though it was written in 1966, it is totally relevant “the human is always the human”.

Vous aimez ou n'aimez pas, faites le savoir.