Fonctions et rôles des dirigeants

dirigeantFonctions de base d’un dirigeant

Planifier, activité qui consiste à définir dans ses grandes lignes les choses qui sont à faire et la méthode à suivre pour les faire, dans le but d’accomplir les objectifs de l’entreprise.

Organiser, activité qui consiste: à établir la structure d’autorité formelle; à décomposer l’organisation en sous-unité; à effectuer la division du travail entre ses composantes; à assurer la coordination nécessaire à l’atteinte de l’objectif de l’ensemble.

Recruter, activité qui consiste à attirer et sélectionner le bon candidat, à l’intégrer et à le retenir.

Diriger, activité qui consiste à prendre des décisions, à les transformer en ordres et en instructions générales et spécifiques, et à servir de leader à l’organisation.

Coordonner, activité qui consiste à assurer la liaison entre les différentes parties du travail.

Contrôler la gestion, activité visant la maîtrise de la conduite raisonnable d’une organisation en prévoyant les événements et en s’adaptant à l’évolution, en définissant les objectifs, en mettant en place les moyens, en comparant les performances passées et futures et les objectifs, en corrigeant les objectifs et les moyens.

Contrôler les finances, activité qui consiste à suivre les recettes et les dépenses que l’entreprise aura à encaisser et à effectuer pendant son année financière.

Rôles d’un dirigeant

Un rôle, est un ensemble de comportements appartenant à un poste ou à une position (Sarbin et Allen. 1968). La personnalité a une influence sur la façon dont le rôle est tenu, mais ne peut empêcher que le rôle soit tenu.

Rôles interpersonnels

Rôle de symbole, ce rôle bien qu’étant le plus simple est le plus fondamentale. Il consiste à représenter l’entreprise lors de dîners officiels, d’œuvres de bienfaisance, de tournois de golf, de conférences, de décès, de maladies, etc.

Rôle de leader, ce rôle est le plus important. Il consiste à: indiquer la direction dans laquelle l’entreprise doit se diriger; à conseiller et à motiver ses employés; à assurer un climat de travail sain et agréable.

Rôle d’agent de liaison, il consiste à créer et à entretenir un réseau de relations avec de nombreux individus et de nombreux groupes situés en dehors de l’entreprise qu’il dirige. Ce sont des relations d’échange (Homans, 1958). Le dirigeant donne une chose pour en obtenir une autre. Plus le rang hiérarchique est élevé plus grande sera la fréquence des interactions avec des personnes en dehors de son entreprise. Il sert à relier l’entreprise avec son environnement et à obtenir des faveurs et de l’information.

Rôles liés à l’information

Rôle d’observateur actif, ce rôle consiste à chercher et à recevoir des informations permettant de mieux comprendre ce qui se passe dans l’entreprise et dans l’environnement de celle-ci, dans le but de détecter les changements, d’identifier des problèmes et les opportunités, de savoir quand il y a des informations à diffuser et des décisions à prendre.

Rôle comme diffuseur, ce rôle consiste à transmettre des informations liées aux faits ainsi que celles liées aux valeurs venant de l’extérieur vers son entreprise ou d’un subordonné à un autre subordonné.

Rôle de porte-parole, ce rôle consiste à transmettre des informations concernant son entreprise vers l’extérieurs (environnement de l’entreprise), journalistes, membres d’un comité d’administration, organismes publics, etc.

Rôles décisionnels

Rôle d’entrepreneur, ce rôle consiste à prendre des initiatives, des risques et à assurer la conception de la plupart des changements affectant son entreprise.

Rôle de régulateur, ce rôle consiste à intervenir lors de perturbations de nature générale tels que des subordonnés qui ne peuvent se mettre d’accord, des personnes qui ne savent comment faire face à une difficulté, l’éventualité d’une crise est perçue.

Rôle de répartiteur de ressources, il consiste à répartir l’argent, le temps, le matériel, l’équipement, la main-d’œuvre, les niveaux d’autorisation, à l’intérieur de l’entreprise

Rôle de négociateur, ce rôle consiste à mener les négociations importantes ou des négociations nécessitant un niveau de décision plus élevé que celui possédant les négociateurs assignés par l’entreprises.

Sources:
Mintzberg Henry, Le manager au quotidien, 2006, éditeur Groupe Eyrolles
Bergeron. Pierre G, La gestion dynamique, 2001, éditeur Gaëtan Morin
Koontz. H et O'Donnell. C, Management - Principes et méthodes,1980,Mc Graw-Hill

 

 

Vous aimez ou n'aimez pas, faites le savoir.