Les petits groupes – Participation et animation.

Les recherches en sciences humaines ont démontré que nous sommes l’entière expression de notre milieu. Nous nous comportons dans tous les cas selon les automatismes qui nous ont été imposés. Que l’on le veuille ou non, l’éducation que nous avons reçue, les croyances de nos parents et de notre environnement social, les expériences vécues ont programmées notre système nerveux en certitudes individuelles trop souvent élevées au rang d’éthiques, de valeurs éternelles, jamais remises en cause.

C’est avec ce programme basique que nous devons, à chaque jour, prendre des décisions et donner des opinions, que nous voulons les plus objectives possibles. Malheureusement, il n’y a pas d’objectivité possible. L’objectivité est un but et non une fin en soi. La vérité est construite par la perception qu’un individu ou qu’un groupe d’individu en ont.

Pour être plus efficace (objectif) comme décideur, il nous faut mettre à jour nos bases de données neurologiques, les updater comme diraient les gens des TI. Commet? En explorant les façons de faire, les contes et légendes, les récits, les conseils des membres de la tribu à laquelle nous appartenons pour le moment. La tribu des homo directus (les dirigeant(e)s).

Je vous conseille donc ce récit d’un de nos chamans. Bonne lecture!

Titre: Les Petits groupes – participation et animation, 3e édition

Auteur: Yves St-Arnaud

ISBN: 9782896320189 (28963201811)

Éditeur: MORIN & ASSOCIES, GAETAN

Sommaire de la table des matières

Chapitre 1 – La naissance du groupe:

  • L’interaction avec une cible commune.
  • L’interaction entre membres.
  • La définition du groupe optimal.

Chapitre 2 – La croissance du groupe:

  • L’énergie disponible.
  • La production.
  • La solidarité.
  • L’entretien.
  • Les climats de groupe.

Chapitre 3 – La maturité du groupe:

  • Les critères pour évaluer la maturité d’un système-groupe.
  • Les indices de maturité.

Chapitre 4 – L’organisation du groupe:

  • Pourquoi se réunir?
  • Qui réunir?
  • Combien de personnes réunir?
  • La gestion des frontières.
  • Les rôles.
  • L’opération “cibles communes”.
  • L’opération “prise de contant”.

Chapitre 5 – La participation à la production:

  • L’axe de participation à la production.
  • Le déplacement sur l’axe de participation.
  • La participation optimale.

Chapitre 6 – La participation à la solidarité:

  • L’axe de participation à la solidarité.
  • Les deux composantes de l’axe de participation.
  • Le cercle d’interactions.
  • Le degré d’ouverture.
  • Le leadership.

Chapitre 7 – La prise de décision:

  • Les enjeux d’une décision.
  • La procédure de décision.
  • Les types de décisions
  • Le consensus.

Chapitre 8 – L’entretien du groupe:

  • Les procédés d’animation.
  • La période d’autorégulation.
  • Les instruments d’autoévaluation.

Chapitre 9 – Le groupe optimal et la tradition:

  • Le groupe optimal dans la tradition.
  • La double interaction dans les définitions.
  • La double interaction dans la recherche.

Références.

 

 

 

 

 

Bon ou mauvais, dites nous le!